l'étoile a pleuré rose

Existe-t-il un tableau à la hauteur de ce poème là ?

Le ciel tombant dans un pavillon

l'océan contenu dans une larme

des déferlantes à même la peau

et l'amour comme la mort dégoulinant

en giclées de lait et de sang mêlés

 

 

L'étoile a pleuré rose

 

L'étoile a pleuré rose au coeur de tes oreilles,

L'infini roulé blanc de ta nuque à tes reins

La mer a perlé rousse à tes mammes vermeilles

Et l'Homme saigné noir à ton flanc souverain.

Ecouter ici ou jamais sur soundcloud

 

Les derniers cris

  

Ronds poings

 

 

 

 

 

Journal d'Istanbul

 

 

 

 

 

Piraterie

 

 

 

 

Icônes 

 

 

Maison du Partage

 

 

 

 

 

arythmie