Monsieur T

Crachat en décasyllabes pour Monsieur T.

 

La tête de Monsieur Testicule

Est au bout de sa queue une petite cellule

Son cerveau tout entier contenu

Dans cet abcès est gros comme une pustule

 

Il regarde le monde par ces deux globules

D’où il pense avoir des tentacules

Pour remettre à l’heure les pendules

Et régler l’éternité des ovules

 

Il mériterait des coups de fibule

Coups de genoux ou coups de pied au cul

Il faudrait aussi qu’on lui crache dessus

Qu’on lui montre à quel point sa race est nulle

 

Mais le bougre têtu comme une mule

Revient à la charge même quand on l’annule

Satisfait de lui-même il éjacule

Et sa semence a la couleur du pus

 

Il se lèche les doigts et il calcule

Déjà la prochaine fois où il pourra

Se prendre pour Hercule Buffalo Bull.

Dommage que le ridicule ne tue pas.






Ecouter ce texte sur soundcloud

 

 

 

 

 

 

Ecouter ici ou jamais sur soundcloud

 

Les derniers cris

  

Ronds poings

 

 

 

 

 

Journal d'Istanbul

 

 

 

 

 

Piraterie

 

 

 

 

Icônes 

 

 

Maison du Partage

 

 

 

 

 

arythmie