le pendu

C’est un mystère, même pour lui-même : comment a-t-il bien pu faire pour se suspendre à une corde par le pied et rester la tête à l’envers sur cet échafaud de fortune ? Comment a-t-il réussi, tout seul, à se mettre dans une situation aussi inconfortable ? Et que voit-il du monde, la tête sans-dessus-dessous. Pourtant, de drôles de petites perles de lune descendent vers son visage. Toucherait-il une idée du bout des cheveux ? Une idée qu’il ferait descendre là, entre deux touffes d’herbe, et germer dans la connaissance des cycles lunaires ? Il attend peut-être qu’elle prenne racine, sous sa tête. Regardez-le à l’envers, enfin à l’endroit de son envers, et vous verrez qu’en attendant, le pendu danse. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

>> Le Pendu dans Mutation

>> Mue

Ecouter ici ou jamais sur soundcloud

 

Les derniers cris

  

Ronds poings

 

 

 

 

 

Journal d'Istanbul

 

 

 

 

 

Piraterie

 

 

 

 

Icônes 

 

 

Maison du Partage

 

 

 

 

 

arythmie