Maison du Partage

Sans le vouloir je me suis retrouvée dans cette maison, où les règles s’écrivent sur des papiers lancés au vent : 

Ici je peux me tromper, si je dis la vérité, je serai pardonnée. 

Ici je peux sourire, et si jamais je pleure, la main qui aime me sera tendue de même.  

Ici je peux faire du bruit sans hurler.  

Ici je pourrai peut-être me pardonner à moi même. 

Ici on se pose un instant pour réapprendre à s’envoler. 

 

                                                                                                             >>

Ecouter ici ou jamais sur soundcloud

 

Les derniers cris

  

Ronds poings

 

 

 

 

 

Journal d'Istanbul

 

 

 

 

 

Piraterie

 

 

 

 

Icônes 

 

 

Maison du Partage

 

 

 

 

 

arythmie