Maison du Partage

Je suis venue regarder s’éteindre le soleil, assise sur un banc en bois, dans une petite cabane sans électricité, et j’ai allumé des bougies la nuit, et j’ai fait attention à l’eau, et aux bruits des ailes d’oiseaux, et j’ai touché le tumulte des ténèbres, et je me suis endormie, triste certes, mais ailleurs, et j’ai écouté frissonner le petit matin et les cloches de la basilique, et j’ai observé la lumière danser sur le ruisseau, il y avait des poules sur les chemins boueux et je les ai suivies et elles m’ont faite rire, et il y avait aussi un potager pour me faire comprendre le temps, me faire accepter que ça pousse, que ça passe et que la douleur s’efface. 

 

                                                                                                             >>

Ecouter ici ou jamais sur soundcloud

 

Les derniers cris

  

Ronds poings

 

 

 

 

 

Journal d'Istanbul

 

 

 

 

 

Piraterie

 

 

 

 

Icônes 

 

 

Maison du Partage

 

 

 

 

 

arythmie