Epilogue - réflexions dramatiques

 

« Je me sentais, et j'étais comme un livre aux lignes claires,

pleine de mots sensibles et coupants,

et personne ne savait entrevoir la fragilité qui en émanait.

Les autres se blessaient à la lecture de ces mots et s'en allaient.

J'ai toujours été, et je me suis toujours sentie comme un livre ouvert,

entouré d'analphabètes." 

 

Sylvia Plath

 

 

 

Pourquoi faire du théâtre?

Pourquoi monter sur une scène?

Pourquoi parler aux gens de la sorte? 

Pourquoi trembler de l'intérieur devant eux?

Pourquoi faire semblant de n'avoir peur de rien?

Pourquoi est-ce aussi dur que doux?

Pourquoi s'imposer à ce point de combattre sa propre timidité?

Pourquoi penser en plein jeu et parfois pas?

Pourquoi se questionner sur les applaudissements?

Pourquoi, quand c'est fini, ne pas avoir envie que ça s'arrête?

Pourquoi attendre avec impatience la prochaine fois?

Pourquoi cinq minutes avant d'y retourner, se re-demander:

pourquoi faire du théâtre? 

 

 

Pourquoi tomber amoureux? 

Pourquoi retomber à chaque fois dans le même panneau? 

Pourquoi vouloir être aimé de la sorte? 

Pourquoi trembler de l'intérieur devant elles? 

Pourquoi faire semblant de n'avoir peur de rien?

Pourquoi est-ce aussi dur que doux? 

Pourquoi s'imposer à ce point de combattre sa tranquillité? 

Pourquoi se questionner sur les sentiments? 

Pourquoi, quand c'est fini, ne pas avoir envie que ça s'arrête? 

Pourquoi attendre avec impatience la prochaine fois? 

Pourquoi cinq minutes avant d'y retourner, se re-demander:

Pourquoi tomber amoureux? 

 

 

 

 

 

 

                                                                             > vers le temple

 

 

Ecouter ici ou jamais sur soundcloud

 

Les derniers cris

  

Ronds poings

 

 

 

 

 

Journal d'Istanbul

 

 

 

 

 

Piraterie

 

 

 

 

Icônes 

 

 

Maison du Partage

 

 

 

 

 

arythmie