Aller sans drap

 

J'allais sans drap

par des routes sans nom

Poursuivant un sens

interdit sans issue. 

 

J'allais sans moi

fusionner m'incarner

dans ta peau

qui m'enveloppait

d'un voile de froid. 

 

Ciel et terre

m'ont trimballée

cent fois

d'une colère à l'autre

de crise en brise

sur la courbe de tes rêves

je m'éparpillais

sans jamais germer. 

 

Amie car elle lit

était ton secret bien ancré

tu me lisais me relisais

mais je ne m'étais pas encore écrite. 

 

J'ai dû m'extirper du silence où

tu m'as réduite.

 

A tirer la couverture à toi,

on s'est laissées en froid

et je suis partie nue

par delà les Alpes

sur une route tordue

qui s'appelle ma voie. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecouter ici ou jamais sur soundcloud

 

Les derniers cris

  

Ronds poings

 

 

 

 

 

Journal d'Istanbul

 

 

 

 

 

Piraterie

 

 

 

 

Icônes 

 

 

Maison du Partage

 

 

 

 

 

arythmie