Journal d'une marionnettiste

24/12/2016

 

Après une longue observation des mouvements possibles, je décide de lui couper le sexe, une deuxième fois. J’en sculpte un nouveau, avec des testicules plus petites. Ces nouvelles proportions permettent une plus grande fluidité de mouvement à l’entrejambe.  

 

Je lui enlève la tête. J’en sculpte une nouvelle. Trop de pensées en moi. Il faut partager.

 

Une marionnette, avec deux sexes et trois têtes. 

 

 

 

 

 

> 28/12/2016

Ecouter ici ou jamais sur soundcloud

 

Les derniers cris

  

Ronds poings

 

 

 

 

 

Journal d'Istanbul

 

 

 

 

 

Piraterie

 

 

 

 

Icônes 

 

 

Maison du Partage

 

 

 

 

 

arythmie