La maison

J'ai mis dix ans à réaliser cette sculpture. Elle fait plus de 8 mètres de haut, et 14 mètres de long. 50 tonnes. Rien que ça. Regardez mes bras. Vous voyez là, toutes les brûlures? C'est à cause de la soudure. J'ai soudé toutes ces plaques ensemble. Des plaques de métal d'à peine 5 centimètres de large sur 10 de long, je les ai toutes soudées les unes aux autres pour faire cette bête: le plus grand mammouth du monde. Un mammouth de fer. Le voilà. Il est chez nous. Et il est entier celui-là. Il a la peau sur les os, lui au moins. On me pose souvent la question de savoir si c'est un mâle ou une femelle. Mais je ne pourrai vous répondre, car cette bête là, c'est un mélange de mon père et de ma mère. Je l'ai appelé Franic. Une contraction de François et Nicole: car mon père s'appelle François et ma mère s'appelle Nicole. J'ai mis dix ans à le faire. Quand je le vendrai aux américains, on le sortira, mais il faudra démonter complètement l'atelier autour. Il passe pas la porte, ça c'est sûr. En attendant, j'ai aménagé un petit chez moi à l'intérieur: 30 mètres carrés habitables. Le mammouth, pour l'instant, c'est ma maison. 

Ecouter ici ou jamais sur soundcloud

 

Les derniers cris

  

Ronds poings

 

 

 

 

 

Journal d'Istanbul

 

 

 

 

 

Piraterie

 

 

 

 

Icônes 

 

 

Maison du Partage

 

 

 

 

 

arythmie