Carcasse

Ma carcasse sabotée trimballe encore sur son dos le poids mort de l’âme blessée. J’ai tellement voulu la mutiler, mais il n’y a rien à couper décidément qui n’ait déjà été dépouillé. Tout juste un noeud ombilical imaginaire encore à défaire. Avant de s’en remettre à la tourbe des ornières.

<<

Ecouter ici ou jamais sur soundcloud

 

Les derniers cris

  

Ronds poings

 

 

 

 

 

Journal d'Istanbul

 

 

 

 

 

Piraterie

 

 

 

 

Icônes 

 

 

Maison du Partage

 

 

 

 

 

arythmie