Sur l'amour

Lui qui n'est ni pour ni contre le mariage homosexuel, question qu'il trouve absurde, il dit qu'on confond aujourd'hui, dans cette histoire, le mariage et l'amour. Ceux qui officialisent leur amour le tuent, ils brûlent le divin sur l'autel de la sécurité matérielle et affective, et viennent remplir au passage les fiches d'état civil. 

 

L’amour est partout, hors de contrôle, c'est le lieu du lâcher-prise. L'amour est un dérapage, une encartade à la règle, une folie, une perte de contrôle, et il voyage librement, surtout en dehors des constructions sociales qui tentent de le délimiter.

 

On le trouve plus souvent dans une relation adultère fugace, dans la passe glauque d’une putain pour un misérable, dans l’échangisme, dans le sadomasochisme, dans un lit, sur un parking, et bien qu'il puisse s’afficher dans une fête familiale, généralement il se cache dans des chambres d'hôtel miteuses. Celui-là n'est pas "mariable", ni "orientable", il est l’amour et il n’a pas besoin d’un contrat, ni d’une définition réductrice - amour homosexuel, amour hétérosexuel – il n’a pas besoin de l’approbation de qui que ce soit pour être. 

 

Bien qu'il se réjouisse de l'égalité des droits, il vit l’accession au droit au mariage homosexuel comme une énième tentative de la société de contrôler sa manière d’aimer et infine, sa manière d’être au monde. Car maintenant qu'il a le droit de se marier avec une personne de son propre sexe, il n'a plus aucune excuse pour s’octroyer le choix de flâner, de s'ébattre comme il le souhaite, d’aller voir ailleurs s'il y trouve son bonheur. Il ne pourra plus jouir de cette liberté sans risquer d’être stigmatisé à nouveau, et affublé de qualificatifs dégueulasses.

 

Il est homo, en plus il n'est pas marié, à son âge, c'est bien la preuve qu'il n'est pas sérieux... 

 

La seule chose pour laquelle il milite, c’est pour le droit d’aimer qui il veut, comme il le veut, sans que la société n’attende de lui qu'il s'unisse à une personne en particulier, pour le meilleur et pour le pire. Il milite pour un amour sans texte de loi. 

 

 

 

     >>> sur la complexité

Ecouter ici ou jamais sur soundcloud

 

Les derniers cris

  

Ronds poings

 

 

 

 

 

Journal d'Istanbul

 

 

 

 

 

Piraterie

 

 

 

 

Icônes 

 

 

Maison du Partage

 

 

 

 

 

arythmie