Récidive

Le présent s'ouvre sur une page blanche. 

Blanche comme les nuits d'insomnie. 

 

A la tombée de la tête sur le carnet

Viendra le sommeil de plomb du papier. 

 

Nous tirons des traits entre chaque paragraphe de vie. 

Comme pour marquer un arrêt, une ligne étanche. 

 

Peut-on poser imposer des cloisons définitives

Quand on perce déjà des trous dans les murs d'après ? 

 

Comment mettre un point final aux répétitions acharnées 

Et éviter que les belles aventures de nouveau s'invectivent ? 

 

Récidive

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecouter ici ou jamais sur soundcloud

 

Les derniers cris

  

Ronds poings

 

 

 

 

 

Journal d'Istanbul

 

 

 

 

 

Piraterie

 

 

 

 

Icônes 

 

 

Maison du Partage

 

 

 

 

 

arythmie