vivante

Sa langue de l'attente

Moi transie

Son corps fleuve

Où mes mains voudraient se noyer

Ses mots muets

Et ses mots doux

Océan de silence où clapotent mes doutes

Je me perds

Déjà m'efface
J'attrape sa main comme pour m'accrocher à cet éveil

Et en la tenant là, juste du bout des doigts

Au ventre soudain

La peur qu'elle ne glisse

Le froid de la glace

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecouter ici ou jamais sur soundcloud

 

Les derniers cris

  

Ronds poings

 

 

 

 

 

Journal d'Istanbul

 

 

 

 

 

Piraterie

 

 

 

 

Icônes 

 

 

Maison du Partage

 

 

 

 

 

arythmie