tempête

Jeune tempête
Orage d'amour
Albatros de vent
Tourbillonnant
A l'ouest
D'une Sibérie tropicale
Tu agrippes mes branches
Et délestes
A tes bourrasques félines
Ma chevelure d'Ispahan
Je m'ébouriffe
Et danse dans tes nuées
Jusqu'à perdre racine
Au matin dominical
J'ai vu des bouts de mon coeur
Comme des feuilles mortes de terreur
S'envoler avec tes cumuli
S'en aller rejoindre la nuit
Loin du continent 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecouter ici ou jamais sur soundcloud

 

Les derniers cris

  

Ronds poings

 

 

 

 

 

Journal d'Istanbul

 

 

 

 

 

Piraterie

 

 

 

 

Icônes 

 

 

Maison du Partage

 

 

 

 

 

arythmie