douce

Il baigne

sous le soleil,

et se dit:

au chant du vent dans les feuilles, 

dans le clapotis des fleuves, 

ou dans les eaux stagnantes des marais, 

que la romance est douce

Les diablotins s'évaporent. 

Des flammes dansent sur l'eau. 

Enfin l'être là se trouve et coïncide avec son double,

enfin le sourire s'abreuve aux sources de l'instant. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecouter ici ou jamais sur soundcloud

 

Les derniers cris

  

Ronds poings

 

 

 

 

 

Journal d'Istanbul

 

 

 

 

 

Piraterie

 

 

 

 

Icônes 

 

 

Maison du Partage

 

 

 

 

 

arythmie