Déconne-pas Manu

 

Mes chers compatriotes,

 

dans leur diversité comme dans leur grande cohérence, vos revendications témoignent de l'intelligence du peuple français, et me persuadent de votre capacité à impulser un nouveau modèle politique et sociétal pour l'avenir de notre pays.

 

Avec vous, avec vos expériences, vos réflexions, vos propositions, je veux croire qu'il est possible de rendre réelle cette utopie d'un changement radical de paradigme, qui pourrait bien nous sauver, et peut-être sauver le monde.

 

Jusqu'ici, j'ai agi dans l'intérêt de quelques amis, de grands lobbys, de riches influents, pour satisfaire un cercle financier qui m'a soutenu et aidé à accéder à la fonction de président de la république française. Par zèle, par peur, par lâcheté, je me suis trompé.

 

Je prends aujourd'hui toute la mesure du pouvoir qui m'est confié, et j'annonce me mettre au service des revendications du plus grand nombre et travailler uniquement dans l'intérêt général. 

 

Puisque la constitution m'y autorise et que vous le demandez avec force et détermination, je soumettrai dès que possible l'ensemble des mesures que vous revendiquez à un vote référendaire d'ampleur historique.

 

Et je jure, au nom de la confiance que vous m'accorderez à partir d'aujourd'hui, d'employer tous les pouvoirs qui me sont conférés, pour proposer au parlement et au gouvernement de travailler activement à la mise en place législative des mesures que vous aurez validées par votre expression citoyenne.

 

Si jamais, d'ici la fin de cette année, je venais à échouer ou vous décevoir à nouveau, je vous présenterai alors ma démission...

 

... non je déconne !!! "

 

 

 

***

 

Retour aux Ronds-Poings

 

 

Ecouter ici ou jamais sur soundcloud

 

Les derniers cris

  

Ronds poings

 

 

 

 

 

Journal d'Istanbul

 

 

 

 

 

Piraterie

 

 

 

 

Icônes 

 

 

Maison du Partage

 

 

 

 

 

arythmie