Allant

En regardant par la fenêtre, je la vis, fière et élancée, derrière les murs de pierre et les toits enchevêtrés. Ses deux jambes l’élevaient, l'érigeaient comme pour toucher le ciel du doigt. Son corps de dentelle disparaissait tout là-haut. Peut-être n’existait-elle déjà plus, et qu’elle se dissolvait dans le blanc des nuages qui effacent les douleurs de la terre. Je descendis boire un café avant de me remettre au travail, nichée sous une lucarne de la citadelle. Quand je revins, elle avait complètement disparue dans l’épais brouillard de l’hiver. Laon avait soudainement perdu son épouse fidèle. La cathédrale n’était plus là.

 

 

 >> Strass

Ecouter ici ou jamais sur soundcloud

 

Les derniers cris

  

Ronds poings

 

 

 

 

 

Journal d'Istanbul

 

 

 

 

 

Piraterie

 

 

 

 

Icônes 

 

 

Maison du Partage

 

 

 

 

 

arythmie