Etrange

Je suis toujours aussi grille-pain-pile-wonder-résistance-électrique en sa présence. Quelque chose en moi tient du court-jus, du faux-contact, de l’électrocution. Quelque chose grésille dans mon ventre et brouille toutes les communications, de mon cerveau à mes différentes extrémités : mains, jambes, bras, pieds, soudainement, je ne sais plus quoi en faire. Est-ce normal de devenir si étrange à soi même en présence d’un autre ? 

 

Ecouter ici ou jamais sur soundcloud

 

Les derniers cris

  

Ronds poings

 

 

 

 

 

Journal d'Istanbul

 

 

 

 

 

Piraterie

 

 

 

 

Icônes 

 

 

Maison du Partage

 

 

 

 

 

arythmie